Wolfgang Schäuble est-il aussi dangereux que Donald Trump ?

Une fois de plus, Donald Trump n’a pas fait preuve de finesse en qualifiant les allemands de « mauvais, très mauvais », faisant référence au déficit commercial qu’entretiennent les Etats-Unis avec l’Allemagne. La relation entre ces deux pays est pourtant une des plus solides qui soit, s’étant encore resserrée ces huit dernières années à la…

Arabie Saoudite: tel est pris qui croyait prendre…

Les efforts de l’OPEP n’y feront vraisemblablement rien. L’augmentation des plate-formes, le gonflement des stocks, la progression fulgurante de la technologie combinés à l’excès des approvisionnements contribuent jour après jour à renforcer les producteurs US de pétrole. De fait, les Etats-Unis parviendront très prochainement à la première place, celle de producteur de pétrole de référence,…

La globalisation m’a tuer !

La globalisation n’a pas tenu ses promesses! Elle qui devait utiliser les marchés à bon escient pour le plus grand bien d’une économie censée devenir plus efficiente et plus productive. Elle dont on attendait qu’elle convertisse notre société en une légion d’actionnaires. Elle dont les secrétions permettraient la propriété immobilière pour tous. Elle dont les…

La mondialisation: une lèpre économique

Les États ont quasiment perdu tout pouvoir sur leur politique économique car ils ont renoncé à peser sur les variables financières. C’est donc dans un environnement où les produits financiers structurés, où les dérivés et autres instruments dits «exotiques» ont confisqué aux États – même les plus puissants comme les États-Unis d’Amérique – la substance…

L’hyperinflation, hantise omniprésente des allemands

Les tourmentes inflationnistes de l’Allemagne démarrèrent avec l’occupation de la Ruhr en 1923 par les troupes françaises et belges. En effet, le gouvernement de Weimar de l’époque paya les ouvriers grévistes avec les Reichsmarks imprimés par la banque centrale afin de les encourager à protester et à mieux résister contre l’invasion étrangère. La combinaison maléfique…

La dictature ou la guerre : pour sortir de la crise !

L’Union européenne subit une récession bien spécifique, marquée par l’implosion de bulles spéculatives combinée au déclenchement d’une crise du crédit inédite. De son côté, la Banque centrale européenne est également confrontée à une crise existentielle car sa politique est désormais officiellement inopérante. Seul l’Etat est donc aujourd’hui à même de soutenir un secteur privé tétanisé…