L’hyperinflation, hantise omniprésente des allemands

Les tourmentes inflationnistes de l’Allemagne démarrèrent avec l’occupation de la Ruhr en 1923 par les troupes françaises et belges. En effet, le gouvernement de Weimar de l’époque paya les ouvriers grévistes avec les Reichsmarks imprimés par la banque centrale afin de les encourager à protester et à mieux résister contre l’invasion étrangère. La combinaison maléfique…

La dictature ou la guerre : pour sortir de la crise !

L’Union européenne subit une récession bien spécifique, marquée par l’implosion de bulles spéculatives combinée au déclenchement d’une crise du crédit inédite. De son côté, la Banque centrale européenne est également confrontée à une crise existentielle car sa politique est désormais officiellement inopérante. Seul l’Etat est donc aujourd’hui à même de soutenir un secteur privé tétanisé…

Unions soviétique et européenne: mêmes mensonges et mêmes destins

Les parallèles entre l’Union Européenne de 2017 et l’Union Soviétique de 1989 sont troublants. Ces deux systèmes ne se targuaient-ils pas d’être «apolitiques», dans le sens d’être dirigés par une élite technocratique déconnectée de la vie réelle et des «vrais gens» ? Face à la stagnation économique, ces deux systèmes n’ont-ils pas réagi en faisant…

La politique des pantins tétanisés

La globalisation n’a pas contraint les Etats à mettre en œuvre des politiques publiques clivantes ayant eu pour effet d’exacerber les inégalités et de gripper l’ascenseur social. Le choix fut délibéré et assumé de la part de nos gouvernements successifs de déréguler massivement, laissant le marché comme seul arbitre des libertés individuelles, comme unique générateur…

La globalisation vs. le peuple

On la croyait acquise, irrévocable. Elle était censée sécréter quasi-mécaniquement le bien être, augmenter la productivité à la faveur des échanges commerciaux libéralisés. Toutes les barrières furent donc abattues pour favoriser la globalisation car il serait dit que marchandises et capitaux circuleraient sans contrôle ni régulation. Et les perdants d’aujourd’hui –si perdants il y aurait…

Dénoncer les «tactiques de peur budgétaires»

Les États ont quasiment perdu tout pouvoir sur leur politique économique car ils ont renoncé à peser sur les variables financières. C’est donc dans un environnement où les produits financiers structurés, où les dérivés et autres instruments dits «exotiques» ont confisqué aux États – même les plus puissants comme les États-Unis d’Amérique – la substance…

L’heure de vérité pour les Saoud et pour les pétrodollars

A la fin de la seconde guerre mondiale, les immenses réserves d’or américaines –les plus importantes au monde à cette époque- lui accordèrent le privilège de reconstruire un nouvel ordre mondial centré sur le dollar. La conférence de Bretton Woods tenue en 1944 devait en effet formaliser la consécration du billet vert autour duquel graviteraient…

Taxer les robots pour éviter le chaos

L’angoisse face à la robotisation – qui ne fait que croître – est parfaitement compréhensible puisque les machines reprendront progressivement de plus en plus d’emplois et de tâches jusque là remplis par l’Homme. Dans une telle conjoncture favorisant l’incertitude et les questionnements quasi existentiels, cette « robotisation heureuse » (appelée de mes vœux) suscite logiquement…