La presse en parle !

« Ecrit par un économiste érudit, ce livre est «à ne pas rater» si l’on veut comprendre la crise que nous subissons, et surtout les moyens d’en sortir. Michel Santi démonte les mécanismes qui ont conduit à la crise de la zone euro. »
Le Monde

« Ouvrage lumineux sur les splendeurs et – surtout – les misères du libéralisme. »
L’Expansion

« Il y a les économistes « classiques » et il y a Michel Santi. »
Les Affiches Parisiennes

« Dans Splendeurs et misères du libéralisme (L’Harmattan), l’économiste Michel Santi s’attache à donner des clés pour sortir de la crise. »
L’Agefi – Suisse

« Dans Splendeurs et misères du libéralisme (L’Harmattan), cet « apôtre de la dette », qui s’insurge contre « l’idolâtrie néolibérale » et les politiques d’austérité, appelle à un changement de paradigme. »
Challenges

« Michel Santi considère que les déboires du Vieux continent sont l’héritage des valeurs néo-libérales et préconise la domestication des déficits publics et leur utilisation comme levier au bénéfice de l’activité économique. »
La Tribune

« Certes, Michel Santi n’est pas le seul à soutenir cette approche très keynésienne d’une dette – pas seulement publique – motrice de l’activité. Mais il le fait sans fard et avec l’autorité que lui confère sa compétence économique et financière de conseiller de banques centrales. Un livre bien écrit, très argumenté. »
Alternatives Economiques

« Michel Santi est un homme en colère. Dans son livre Splendeurs et misères du libéralisme, cet ancien trader et conseiller des banques centrales pousse un coup de gueule magistral contre l’austérité qui s’abat sur l’Europe, l’idéologie néolibérale et la folie des marchés, et l’incapacité de l’Union européenne de trouver des solutions à la crise. »
Café Babel

« En revoyant sa politique monétaire, la Fed qui prévoit d’augmenter ses taux en 2015, a créé un regain de volatilité pour les spéculateurs. Jusqu’à présent, grâce à la création monétaire, ceux-ci n’avaient qu’à acheter pour voir croître leur portefeuille. Désormais on assiste à un retour du risque. »
Article complet sur l’Expansion

« On ne peut qu’être séduits par l’enthousiasme, la culture économique et financière et le volontarisme de Michel Santi. »

Patrick Artus, Professeur à Polytechnique et à la Sorbonne, membre du Conseil d’analyse économiste et du cercle des économistes, chef économiste auprès de la banque Natixis

Interview accordée à un média grec :

Cliquer ici pour l’interview !

Articles traduits en roumain et publiés sur un média roumain :

Cliquer ici pour l’interview !
Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à la Banque Postale :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à TV 5 :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à France 24 :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à Jol Press :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à Radio Totem :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée au Magazine « Essonne Réussir » :

Interview à Essonne Réussir!

Interview accordée au Magazine « Le Littéraire » :

Interview accordée à « La Tribune de Genève » :

Cliquer ici ou ici pour l’interview !

Deux interviews accordées aux « Entretiens de l’Académie » :

Cliquer ici pour l’interview !

et

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée aux Echos :

Cliquer ici pour l’interview !

Interview au Figaro:

Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée aux Monde :

Cliquer ici pour l’interview !

Interviews accordées aux Echos :

Cliquer ici pour l’interview !
Cliquer ici pour l’interview !

Interview accordée à L’Expansion :

Cliquer ici pour l’interview !

Interviews accordées au Nouvel Observateur :

Cliquer ici pour l’interview !

et

Cliquer ici pour l’interview !

Le Journal du Parlement, qui me publie une longue tribune sur l’Europe:

Cliquer ici pour l’interview !

Brève accordée aux Echos:

Cliquer ici pour l’interview !

CAIRN.INFO publie une critique de « Capitalism without conscience »:

Cliquer ici pour l’interview !
En outre, je vous renvoie aux revues de presse publiées par L’Harmattan concernant mes livres :

Revues de presse.
et

Revues de presse.

… et à mes chroniques hebdomadaires dans « La Tribune », dans « Marianne » et dans l' »AGEFI » !