Mes amis: la crise européenne est officiellement terminée!

La preuve? Les taux de financement de l’Espagne et de l’Italie sur leur dette publique sont de retour aux niveaux de 2006… Et que l’on n’aille surtout pas me parler des 25% de chômeurs qui ne sont qu’un vulgaire caillou dans cette mécanique du marché des capitaux dont on voit bien qu’elle fonctionne admirablement bien!