Banques centrales: le bouc émissaire facile

Les taux d’intérêt nuls n’ont pas produit les effets dévastateurs annoncés par une multitude d’économistes et d’analystes. Ils n’ont pas dégénéré en hyperinflation et n’ont pas précipité le défaut de paiement des pays les ayant mis en place. De même, où sont les mauvaises augures et catastrophistes qui faisaient il y a encore peu leur…

A l’aube d’un cataclysme monétaire et financier

C’est l’abondance des liquidités qui a propulsé les marchés financiers, comme l’ensemble des actifs d’une manière générale, depuis 2009. Cette gigantesque reflation, orchestrée à coups de 10 à 12 trillions de dollars injectés dans le système, a été la source principale et fondamentale ayant autorisé une appréciation, voire une euphorie, globale puisque certains analystes attribuent…

Et pourtant il tourne !

Le keynésianisme fonctionne! Il nous aide à comprendre la crise économique et financière européenne, il nous en indique clairement les motifs et met en évidence les responsabilités. Idem pour les rares succès figurant au palmarès des politiques économiques mises en place en Europe depuis le déclenchement du psychodrame, toutes redevables au keynésianisme. Ceux qui, stigmatisant…

Quo Vadis Draghi ?

Cette Banque centrale européenne qui, en 2011, soit en pleine crise mondiale et à l’aube des déboires européens, avait trouvé le moyen de remonter par deux fois ses taux d’intérêt (le 7 avril et le 7 juillet). Cette même BCE est donc la première banque centrale majeure à avoir franchi le Rubicon des taux négatifs…

BCE : Plus aucun autre choix!

Les statistiques allemandes publiées hier démontrent sans ambiguïté que la déflation n’est pas uniquement l’apanage des nations européennes économiquement faibles. Eh non! L’Allemagne s’engage également désormais inévitablement sur cette pente savonneuse : La BCE n’a donc aucun autre choix, si ce n’est celui d’engranger les baisses de taux quantitatives, ou de mettre vigoureusement en place…

Scinder l’euro… pour le sauver!

Le farouchement anti-européen Martin Feldstein, économiste à Harvard, écrivait de manière prémonitoire en 1997 que l’introduction de l’euro « exacerberait les cycles économiques en aggravant le chômage dans certains pays membres. Lesquels déboires économiques contribueraient à une crise de confiance au sein de l’Union ». Et, de fait, celles et ceux qui étaient persuadés que l’Union subissait…

Pour réussir, la BCE devra se montrer irresponsable !

Le taux d’intérêt est l’arme par excellence à disposition de la banque centrale lui permettant de mener à bien sa mission. Bien plus qu’une mission en réalité: un devoir qui consiste à régler ce même taux et à en optimiser tant le niveau que l’usage dans un objectif macro économique double et crucial pour le…