La dette publique et le chaperon rouge

Au cours de leur histoire, les Etats-Unis d’Amérique connurent six épisodes d’excédent budgétaire. Cinq d’entre eux furent immédiatement suivis de dépressions. En outre, n’oublions jamais que l’orthodoxie – déjà puissante à l’époque – avait poussé le Président Herbert Hoover à entretenir un excédent budgétaire en 1930, soit la première année de la Grande Dépression! Le…

Loi Travail : le reniement français

La réforme du code du travail dépasse largement le cadre de la réglementation concernant le marché de l’emploi. Elle a des implications quasiment philosophiques dans le sens où elle remet en question l’identité même de la France et ce qui la différencie fondamentalement de l’Allemagne. Plus précisément du point de vue monétaire, c’est-à-dire de ce…

Un capitalisme entre adultes consentants

«Les grandes luttes du XXème siècle entre la liberté et le totalitarisme se sont terminées par une victoire décisive des forces de la liberté et du seul modèle possible de succès : liberté, démocratie et libre entreprise. Au XXIème siècle, seules les nations qui s’engageront à protéger les droits de l’Homme et à garantir la…

Les inégalités: résultante d’une politique active et volontaire?

Il est de notoriété publique que la distribution des revenus n’a plus rien à voir avec le mérite! Avez-vous noté comme il est de bon ton de compter sur la «main invisible» pour soulager les inégalités et pour résorber le chômage tandis qu’au même moment les interventions, manipulations et pressions diverses qui tendent à gonfler…

La mondialisation: une lèpre économique

Les États ont quasiment perdu tout pouvoir sur leur politique économique car ils ont renoncé à peser sur les variables financières. C’est donc dans un environnement où les produits financiers structurés, où les dérivés et autres instruments dits «exotiques» ont confisqué aux États – même les plus puissants comme les États-Unis d’Amérique – la substance…

La dictature ou la guerre : pour sortir de la crise !

L’Union européenne subit une récession bien spécifique, marquée par l’implosion de bulles spéculatives combinée au déclenchement d’une crise du crédit inédite. De son côté, la Banque centrale européenne est également confrontée à une crise existentielle car sa politique est désormais officiellement inopérante. Seul l’Etat est donc aujourd’hui à même de soutenir un secteur privé tétanisé…

La politique des pantins tétanisés

La globalisation n’a pas contraint les Etats à mettre en œuvre des politiques publiques clivantes ayant eu pour effet d’exacerber les inégalités et de gripper l’ascenseur social. Le choix fut délibéré et assumé de la part de nos gouvernements successifs de déréguler massivement, laissant le marché comme seul arbitre des libertés individuelles, comme unique générateur…

Fillon: droite légitimiste et régression économique

La macroéconomie est dans tous ses états. Grâce à Donald Trump. Voilà cinquante ans que les théories de Keynes sont vilipendées et ses adeptes stigmatisés, voire dédaignés. Aujourd’hui, pourtant, les opposants acharnés au keynésianisme ont perdu, en tout cas aux Etats-Unis. Durant la Grande Dépression, Keynes plaidait pour une augmentation de la dépense publique qui…

Orthodoxie moralisante et destructrice

Le destructeur en chef de la zone Euro et celui responsable en premier lieu des traumatismes infligés aux peuples européens est le technocrate non élu Jean-Claude Trichet. Le crise européenne –la crise des dettes souveraines– lui est en effet intégralement imputable pour n’avoir pas mis en place dès 2009 des baisses de taux quantitatives (QE)…