Dénoncer les «tactiques de peur budgétaires»

Les États ont quasiment perdu tout pouvoir sur leur politique économique car ils ont renoncé à peser sur les variables financières. C’est donc dans un environnement où les produits financiers structurés, où les dérivés et autres instruments dits «exotiques» ont confisqué aux États – même les plus puissants comme les États-Unis d’Amérique – la substance…

Orthodoxie moralisante et destructrice

Le destructeur en chef de la zone Euro et celui responsable en premier lieu des traumatismes infligés aux peuples européens est le technocrate non élu Jean-Claude Trichet. Le crise européenne –la crise des dettes souveraines– lui est en effet intégralement imputable pour n’avoir pas mis en place dès 2009 des baisses de taux quantitatives (QE)…

Le chômage élevé profite-t-il aux entreprises ?

Chers lecteurs, je me permets de remettre en ligne d’anciens articles – néanmoins toujours d’actualité – car je suis en pause jusqu’à début juin. Les banques centrales de nos pays occidentaux peuvent se targuer d’une victoire totale sur le front de la lutte contre l’inflation ces trente dernières années. Si elles ont en effet pu…

Dépenser plus pour gagner plus !

Une récession est un état où la production, les revenus et les dépenses se situent sous leur niveau normal ou tout au moins sous leur niveau potentiel. La production et le revenu ne pouvant effectivement – et en toute logique – s’accroître que si les dépenses progressent, il devient dès lors prioritaire de trouver un…

Cette morale qui nuit au redressement économique !

« Sur le long terme, nous serons tous morts » – en anglais » In the long run, we are all dead » – est une expression qui semble cautionner tous les comportements excessifs. Elle colle aussi sévèrement à la peau de Keynes qui en est l’auteur. Pour autant, celui-ci était également soucieux de l’avenir…

Le péché originel de l’euro

Article publié dans « Le Journal du Parlement » La débâcle n’était que trop prévisible, du fait de l’absence de tout contrôle sur leur taux d’intérêt comme sur leur monnaie. Dans ces conditions, comment les diverses économies nationales des membres de l’euro auraient-elles pu ne pas diverger ? Quel aurait été le levier qui aurait permis d’y…